Maison neuve : quels revêtements de sol choisir ?

Choisir du carrelage dans une pièce de vie

13 octobre 2020

Choisir du carrelage pour sa maison neuve

 

Incontournable, le carrelage fait partie des revêtements de sol les plus prisés dans les maisons neuves. S’il est utilisé depuis des décennies et qu’il séduit toujours autant de propriétaires lors des travaux de construction ou de rénovation de leur maison, il faut bien reconnaître que le carrelage s’est bien modernisé ces dernières années. Les gammes sont nombreuses et il en existe aujourd’hui de toutes les tailles et de toutes les sortes. Émaillés, en terre cuite, faïence ou encore grès cérame, les carreaux de carrelage se décline dans une multitude de formats et de coloris, des plus clairs aux plus foncés et s’adapte à tous les styles de décoration d’intérieur. Certaines gammes proposent même des carrelage imitation parquet, pierre, tomette, marbre… 

 

S’il fait partie des revêtements les plus vendus, c’est qu’il possède de nombreux avantages, notamment une très grande résistance à l’usure et aux chocs ou encore à l’humidité. Très facile à entretenir, avec une serpillière et un peu de produit dans un seau d’eau chaude, il est à poser dans les pièces d’eau et dans les cuisines. Le carrelage est un véritable allié pour simplifier votre quotidien dans votre maison. 

 

Que vous ayez des enfants, des animaux ou beaucoup de passage, le carrelage est un revêtement très pratique à vivre. Côté budget, son prix varie entre 20 et 100 € du m2 (hors pose). Les carrelages les plus onéreux sont majoritairement les carrelages en pierre naturelle. Les plus accessibles, financièrement parlant, sont les carreaux de sols en ardoise ou en grès cérame.

choisir du carrelage pour sa cuisine

Choisir de poser du parquet pour donner la chaleur à sa maison

 

Le parquet en bois massif ou stratifié est un revêtement de sol élégant et chaleureux offrant beaucoup de cachet à votre maison neuve. Il se décline dans différentes formes, coloris et matières.

 

Traditionnel, le parquet en bois massif Il est très solide et traverse aisément les années. Il nécessite cependant d’être huilé ou vitrifié de temps en temps pour conserver son état et sa couleur. Le bois massif est évidemment plus onéreux qu’un parquet contrecollé ou stratifié. Ses prix d’achat oscillent entre 40 et 80 € du m2 (pour du bois de chêne ou de hêtre) et grimpe jusqu’à 100 € du m2  pour du teck ! 

 

Beaucoup plus accessible en termes de finances et aussi plus rapide à poser, le parquet contrecollé, offre de nombreux coloris pour des tarifs allant de 20 à 50 € par m2.. Doté de 3 couches de bois, la couche supérieure des lames de parquet contrecollé, est réalisée avec un bois noble pour offrir esthétisme et résistance.

 

Pour finir, plus fragiles, mais beaucoup moins chers, les parquets stratifiés, ne sont pas constitués de lames de bois, mais d’une succession de particules de papier et de résine et d’une couche supérieure en particules de bois ou de fibres. Ces « faux parquets » ne supportent pas les grands passages et conviennent mieux dans les espaces nuit que dans les pièces de vie. Au niveau du budget, comptez de 3 à 50 € le m2.. 

pose de parquet dans une chambre

 

Choisir des carreaux de ciment, un matériau très tendance

 

Tendance incontournable de la décoration d’intérieur depuis quelques années, graphiques, multicolores, rétro ou à motifs, les carreaux de ciment apportent une touche de charme indéniable à votre intérieur. Leur style permet de donner une vraie personnalité à une cuisine ou à une salle de bains ou encore de raviver un couloir ou des contremarches d’escalier. Mixés à d’autres matières comme du parquet ou du carrelage uni, les carreaux de ciment sont très résistants à l’usure et se déclinent à l’infini dans de nombreux coloris. 

 

Ce type de carrelage, incontournable pour les férus de décoration d’intérieur, permet également de délimiter, via un marquage au sol, un espace dans une pièce sans réaliser de cloison spécifique pour les séparer matériellement.

 

Toutefois, le carreau de ciment est assez poreux et nécessite d’être nettoyé régulièrement à l’eau savonneuse et d’éviter les produits nettoyants abrasifs. Pour les prix, comptez entre 70 et 150 euros du m2.

 

Appliquer du béton ciré pour une maison résolument contemporaine

 

Ce matériau, composé d’un mélange de sable, de cailloux et de ciment, revient à la mode depuis quelques années. Très résistant aux chocs, moins à l'humidité ou aux taches, le béton ciré séduit de plus en plus de nouveaux propriétaires de maisons neuves. Son aspect résolument contemporain et design apporte une touche de modernité dans les salons ou les cuisines dans lesquels il trouve facilement sa place. 

 

De plus, le béton ciré est un matériau qui s’entretient aussi très facilement avec de l’eau savonneuse et qui reste donc un revêtement très hygiénique, idéal si vous avez des animaux ou des enfants à la maison.

 

De plus, adapté aux systèmes de chauffage au sol, ce matériau se décline dans d’innombrables textures et coloris. Cependant, la réalisation d’un béton ciré nécessite une très grande dextérité et donc l’intervention d’un professionnel expérimenté. C’est pourquoi, le prix au m2, pose comprise, est assez élevé et varie entre 70 et 150 € m2.

 

Poser un sol vinyle pour un entretien facilité de sa maison neuve

 

Les dalles PVC sont aujourd’hui couramment utilisées lors de la construction de maisons neuves, délaissant peu à peu l’utilisation du lino. Très résistant dans le temps, les sols en vinyle possèdent une durée de vie d’environ 30 ans et sont très faciles d’entretien tout comme le linoléum

 

Toutefois, ils possèdent en plus, de belles propriétés en matière d’isolation phonique. Antidérapant, antibactérien et très résistant aux tâches, il s’agit d’un revêtement de choix pour les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain. 

 

Côté décoration, le vinyle propose une quantité incroyable de coloris et de motifs. Il peut ainsi imiter certaines matières comme le bois, la pierre ou les carreaux de ciment et correspond à tous les budgets avec des prix allant de 5 à 30 euros le m2.

choisir un sol en vinyle pour sa salle de bain

Le plus économique : le linoléum

 

Si le lino ne séduit plus autant que par le passé, il offre pourtant des avantages indéniables. Très rapide à poser, économique, facile d’entretien et disponible dans une infinité de couleurs et motifs, le linoléum s’adapte commodément aux pièces humides ou aux pièces de vie comme la cuisine. Inversement, il ne tolère pas bien la chaleur et se détériore bien plus vite que le parquet ou le carrelage et ne supporte pas l’ensemble des produits ménagers. Point de vue tarif, estimez entre 15 et 50 € du m2.

 

D’autres revêtements de sol existent également comme le sisal d’agave (entre 10 et 50 € du m2), le jonc de mer (entre 5 et 50 € du m2) ou encore la moquette (entre 3 et 50 € du m2) qui revient également à la mode quelque temps et qui est très appréciée dans les chambres pour son côté « cocoon ». Si certains revêtements de sol possèdent de belles propriétés en termes d’isolation, d'autres sont aussi très économiques ou très rapides à poser ou encore offrent une multitude de décors et de styles pour votre maison.

 

Le choix du revêtement de vos sols doit être fait en adéquation avec votre mode de vie et bien évidemment votre budget, mais vu le nombre d’options proposées sur le marché, les possibilités sont nombreuses. Alors, quelle sorte de revêtement allez-vous choisir pour la décoration de votre maison neuve ? N’hésitez pas à contacter Maisons Prim’Access pour discuter de votre projet de maison en primo-accession.